Les Savoir-faire liés au Parfum en Pays de Grasse, prochaine candidature française 2017/2018 sur la liste du Patrimoine Immatériel de L’Humanité [UNESCO]

Les Savoir-faire liés au Parfum en Pays de Grasse, prochaine candidature française 2017/2018 sur la liste du Patrimoine Immatériel de L’Humanité [UNESCO]

Candidature des Savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l'Humanité - UNESCO

Après être entré en avril 2014, à l'inventaire du Patrimoine Culturel et Immatériel de la France, une nouvelle étape a été franchie le 31 mars 2015, puisque sur décision du Ministère de la Culture et de la Communication, Son Excellence Philippe LALLIOT, Ambassadeur de France auprès de l'UNESCO, a déposé, au nom de l'Association Patrimoine Vivant du Pays de Grasse,  le dossier de candidature des "Savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse" dans l'espoir d'une prochaine inscription sur la liste représentative du Patrimoine Culturel et Immatériel de l'Humanité.

Les espoirs suscités par cette démarche de reconnaissance sont vitaux pour l'activité agricole, artistique, culturelle du territoire grassois mais également d'autres territoires du monde dont la production de plantes à parfum permet de faire vivre des milliers de familles paysannes. 

Ce patrimoine transmis de génération en génération couvre toute la chaîne de création d'un parfum, de la culture des plantes en passant par la connaissance des matières premières naturelles et leur transformation à l'Art de composer le parfum. Il donne à la candidature des "Savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse" toute sa richesse poétique.

La démarche engagée dès l’année 2008/2009  par le Sénateur Jean-Pierre LELEUX, et Président de l'Association Patrimoine Vivant du Pays de Grasse, porteuse du dossier, en collaboration avec Nadia BEDAR, chargée de mission Patrimoine Culturel et Immatériel, directrice du dossier de candidature, suit donc son cours aujourd'hui.

Lundi 23 Novembre dernier, s'est déroulée entre autres, une rencontre en présence de 14 délégations étrangères représentant l'UNESCO. Cette soirée avait pour volonté d'informer les institutionnels et la presse de l'état d'avancement de notre démarche de candidature au Patrimoine Culturel et Immatériel, d'entendre le témoignage de praticiens dans un esprit de diversité culturelle et d'annoncer les grandes étapes à venir.
C'était aussi l'occasion d'entendre les témoignages des ambassadeurs auprès de l'Unesco qui soutiennent notre démarche de candidature.