Objet phare des musées de Grasse

Musée d'Art et d'Histoire de Provence

Francesco PASCUCCI

05 Juin 2014 / 16h45

Maximin Isnard lisant à sa famille son traité sur l'immortalité de l'âme

1804 - Huile sur toile

Musée d’Art et d’Histoire de Provence – Don Mlles Bresc, Guigou, Préclair-Gérard

Inv. 97 702

Ce tableau d’un artiste d’origine italienne présente Maximin Isnard, acteur marquant de la Révolution française. Né et mort à Grasse, Maximin Isnard (1755-1825) a été membre de l'Assemblée législative, de la Convention, du Conseil des cinq cents, baron de l'Empire puis fervent monarchiste, bien qu'il ait voté auparavant la mort de Louis XVI.

Dans la maison familiale de Grasse sise place aux Aires, il lit son traité "De l'Immortalité de l'âme" publié à Paris, an X (1802), année du Concordat rétablissant en France le culte catholique. Le centre de documentation du musée possède plusieurs exemplaires de ce traité.