Actualités

Faites votre sélection

Les jardins du MIP

Les Ateliers du Jardinier

Dimanche, 4 Octobre, 2015 - 10:30

Un dimanche par mois (sauf mai et août) à 10h30, participez à un atelier thématique sur l’univers botanique, en compagnie de nos jardiniers.

Tarif : Participation à l’atelier gratuite (droit d’entrée en sus

04 Octobre - Les bulbes à floraison printanière

Musée International de la Parfumerie

France 2 Télématin "Expo MIP" "Corps paré corps transformé"

Mercredi, 30 Septembre, 2015 - 08:45

Télématin, France 2, présente l’exposition du Musée International de la Parfumerie « Corps paré, Corps Transformé, la peau comme Support d’expression »,
Exposition visible jusqu’au 30 septembre  2015.

La chronique d’Isabelle Chalençon

« A travers les civilisations, le corps a toujours été un moyen d’expression (tatouages, piercings, scarifications…) et aujourd’hui plus que jamais : regardez autour de vous le nombre de personnes tatouées !
Isabelle Chalençon nous fait découvrir une exposition qui nous parle de toutes ces beautés, de ces corps « transformés »…

 

Musée International de la Parfumerie

Le Musée International de la Parfumerie s’expose hors les murs

Lundi, 7 Septembre, 2015 - 06:30

Durant l’été le MIP s’expose hors les murs à Montélimar en participant, par le prêt de deux objets, à l’exposition Pierres, feuilles, ciseaux au musée de la miniature du 26/06 au 15/11/2015.

Le sujet met en avant la coiffure à travers le monde au travers de ses accessoires sous trois angles différents : l'accessoire élément décoratif (peignes, broches, épingles, etc.), l’accessoire comme sujet souvent symbolique de la faune et de la flore (sculptures, aquarelles, etc.) et enfin les cheveux comme matière première de confection d’accessoires (colliers, chevillères, sandales).

C’est dans ce cadre que l’épingle antique et la coiffe marocaine du début du 20e siècle viennent illustrer ce propos. »

Musée d'Art et d'Histoire de Provence

Les Rencontres du MAHP : 3ème Face à Face, vendredi 04 septembre à 18h00

Vendredi, 4 Septembre, 2015 - 18:00

Les Rencontres du MAHP s’offrent un nouveau concept : 3ème rendez-vous  FACE à FACE, vendredi 04 septembre à 18h00

Les rencontres du MAHP s’organisent autour d’une visite-conférence sur un thème donné où l’on passe d’objet en objet en compagnie d’un spécialiste. Avec les rendez-vous « FACE à FACE », la Société des Musées de la Grasse va plus loin.
Le concept du « FACE A FACE»,  c’est la confrontation d’un artiste contemporain et de son œuvre en construction avec une partie des collections du MAPH ou de la Villa-Musée Fragonard. Une manière concrète de montrer que l’art est vivant et que les musées sont des lieux de vie, d’échange et de partage, des lieux où le public peut se retrouver autour d’un apéritif, pour déambuler, dialoguer, confronter son regard à celui de l’artiste invité pour l’occasion.

Le prochain rendez-vous est fixé vendredi 4 septembre à 18h00 entre le peintre Nicolas Jonval et la couturière Doriane Van Overeem et l’exposition estivale sur les costumes du MAHP.

 Nicolas Jonval, artiste grassois confronte ses œuvres aux  collections du mahp et notamment par l’intermédiaire des créations de la jeune styliste belge, Doriane Van Overeem, qui a réalisé des modèles à partir des œuvres du peintre et qui seront présents face à la collection de costumes de l’exposition temporaire, Redingote et Caraco. L’artiste réalisera une toile devant le public (Soutenue par un quatuor et un apéritif.)

Gratuit pour les enfants et les membre de la société des musées de la ville de Grasse, 5€ pour les autres.

Renseignements :
La Société des Musées de la Ville de Grasse | Tél. : 04 97 05 58 30
Tarif : gratuit pour les adhérents et les enfants | 5 € pour les autres

Musée International de la Parfumerie

Couleurs sur corps de la Protohistoire à aujourd’hui, une différence ?

Vendredi, 4 Septembre, 2015 - 10:00

L’iconographie et les artefacts de la Protohistoire en Grèce et en Egypte témoignent de la mise en couleur du corps. A la fois quotidiens, rituels ou funéraires, ces décors corporels sont-ils si différents de ceux d’aujourd’hui ?

 

Pages